Petit lexique

A l'horizon 2022, l'Hérault sera équipé du très haut débit. Pourquoi un tel projet ? Quelles sont les solutions choisies et combien va-t-il coûter ? Eléments de réponse.

fusee1_1.jpg

Débit

Quantité d’informations qu’un réseau permet de transférer en une seconde. Il est le plus souvent exprimé en mégabits / seconde (Mb/s) ou gigabits / seconde (Gb/s). Plus le débit est élevé, plus la vitesse de téléchargement et d’envoi des données est rapide. 

Délégation de service public

Contrat par lequel une personne publique (Etat, collectivité locale, établissement public) confie, pour une durée donnée, la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé, dont la rémunération est substantiellement liée aux résultats de l’exploitation du service. 

Fibre optique

Tube en verre plus fin qu'un cheveu qui permet de transmettre des données par le biais d'un signal lumineux. Elle présente plusieurs avantages :

  • le niveau de débit est quasiment illimité
  • le débit n'est quasiment pas altéré par la distance
  • la fibre optique permet donc de proposer un niveau de débit similaire dans les zones urbaines et dans les territoires ruraux 

Haut Débit (HD)

La notion de haut débit est relative, il n’existe pas de normalisation. On parlera le plus couramment d’un débit oscillant entre 2 et 6 Mb/s. 

Montée en débit cuivre (NRA MED)

La "montée en débit" consiste à remplacer la liaison cuivre entre le NRA et le sous-répartiteur cuivre par de la fibre optique, tout en conservant la partie du réseau la plus proche des logements en cuivre ou en câble coaxial. 

Réseau num’hér@ult

Lancé en 2007 par le Département de l’Hérault, le projet num’hér@ult a permis de garantir un aménagement équilibré du territoire en matière de haut débit, c’est-à-dire de disposer d’un réseau public neutre, ouvert à tous, répondant à l’intérêt général et assurant l’équité territoriale. La réalisation de ce réseau public départemental à haut débit a été confiée à un groupement d’entreprises qui a créé une société ad hoc, Hérault Télécoms. Son objectif : commercialiser le réseau de manière non discriminatoire auprès de l’ensemble des opérateurs de télécommunication.
Le réseau num’hér@ult irrigue déjà largement l’ensemble du territoire en haut débit pour les usagersmais également en très haut débit pour entreprises, les collectivités, les établissements scolaires. Il constitue un réseau structurant pour la fibre optique qui sera réutilisé pour le projet très haut débit. 

Réseau de fibre jusqu'à l'abonné

En anglais : FttH, pour "Fiber to the Home". Cela consiste à déployer de la fibre optique jusqu'à l'entrée de propriété des particuliers, des entreprises et des services publics.

Très Haut Débit (THD)

Réseau d'accès à Internet très performant (supérieur à 30 Mb/s) qui permet d'envoyer et de recevoir un grand nombre de données dans un temps très court.

Zones conventionnées

Zones urbaines et périurbaines dans lesquelles les opérateurs privés s’engagent à déployer des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (« Fibre To The Home », Ftth) pour l’ensemble des habitants d’ici 2020. Dans l’Hérault, ces zones correspondent à la ville de Montpellier et aux communes du littoral, soit 57 communes représentant 69% de la population.

Zone d’initiative publique

Les 31% restants de la population répartis sur les 2/3 du territoire bénéficieront d’un accès très haut débit grâce au projet porté par le Conseil départemental de l’Hérault.

fusee.png

 

Mots clés :