Vous êtes ici

La participation des usagers

CHANGER LES REGARDS SUR LES ALLOCATAIRES DU RSA

Dans l’Hérault, des allocataires du Revenus de Solidarité Active (RSA) se réunissent dans différentes instances consultatives (Commissions d’Equipes Pluridisciplinaires et Comités Consultatifs), pour examiner les dossiers individuels, arbitrer les demandes d’aides financières, et améliorer la Politique Départementale d’Insertion (PDI). Une participation citoyenne valorisante pour les allocataires et productrice de sens pour le Département.

La participation des allocataires du RSA à la définition, la conduite et l’évaluation des politiques publiques qui les concernent a été instaurée par la loi du 1er décembre 2008. Dans l’Hérault, les Commissions d’Equipes Pluridisciplinaires (CEP) et les Comités Consultatifs existent depuis avril 2010.

LES COMMISSIONS D'ÉQUIPES PLURIDISCIPLINAIRES (CEP)

Chaque Service Départemental d’Insertion (SDI) intègre dans son organisation une Commission d’équipe pluridisciplinaire, constituée d’un(e ) élu(e ) du Conseil départemental, de travailleurs sociaux et accompagnateurs socioprofessionnels, et d’allocataires du RSA (2 titulaires et 2 suppléants). La Commission se réunit 2 fois par mois. Elle examine et donne un avis sur des dossiers individuels présentés de façon anonyme, portant sur :   

  • les réorientations impliquant un changement de référent unique,
  • les suspensions de l’allocation, les reprises de versement et réouvertures de droits,
  • les demandes d’aides financières liées à la reprise d’emploi, création d’activité ou entrée en formation,
  • toute autre situation nécessitant un arbitrage de la commission.

UNE PARTICIPATION CITOYENNE VALORISANTE ET CONSTRUCTIVE

« Ce processus de démocratie participative permet de valoriser les personnes qui sont en parcours d’insertion, de changer le regard que l’institution porte sur elles, et de faire évoluer les pratiques », explique Claudine Vassas-Mejri, vice-Présidente aux politiques d'insertion.

A l’échelle individuelle, la participation des usagers permet d’influer positivement sur l’estime de soi, de changer les regards des uns sur les autres et de redonner du crédit à l’institution qui fait l’effort d’appuyer son fonctionnement sur une concertation.

Sacha est membre titulaire de la Commission d’Equipe Pluridisciplinaire (CEP) Cœur d’Hérault – Pic Saint Loup. « Siéger en commission m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement d’une institution comme le Département, et de changer d’avis sur les travailleurs sociaux. Je les ai vus présenter différentes problématiques socio-professionnelles avec bienveillance, se soucier de l’équité de leurs arbitrages… » 

Du point de vue du Département, la présence des usagers contribue à élever le niveau de qualité des décisions prises dans les instances, et, parfois, à modifier le fonctionnement interne.

LES COMITÉS CONSULTATIFS RSA

​ En plus de ces commissions pluridisciplinaires, 5 Comités Consultatifs RSA existent dans le Département de l’Hérault et permettent aux allocataires RSA d’améliorer et d’adapter la Politique Départementale d’Insertion (PDI) aux besoins et réalités du terrain. Composés chacun  d’une quinzaine de personnes, ils se réunissent régulièrement pour améliorer la communication autour du dispositif (par exemple en éditant une nouvelle plaquette d’information) mais aussi la vie quotidienne des usagers (mobilité, garde d’enfants, offre culturelle…).

Sacha, Joris, Pierrette, José, Patrick et Johnny font partis du Comité Consultatif de Clermont l’Hérault. Ensemble, ils réfléchissent à la mise en place d’un Pass’Culture RSA, pour étoffer l’offre culturelle accessible à tous sur le Clermontais, et à la réalisation d’une vidéo « pour déconstruire  les représentations autour des minimas sociaux ».

Preuve du bon fonctionnement du groupe, les membres se réunissent également autour d’un « Comité Bis », pour confronter leurs expériences, prolonger leurs réflexions et tisser des liens. Nouvelle arrivée dans le groupe, Pierrette s’estime heureuse d’avoir trouvé sur son parcours de nombreuses personnes positives : « Quand on est au RSA, la contrainte financière pousse à remettre en cause certaines habitudes, à se déplacer et à s’alimenter autrement » .

Le territoire du Clermontais-Cœur d’Hérault regorge en effet de belles initiatives, comme l’épicerie solidaire Roul’Contact par exemple.

Les comités consultatifs RSA dans le département de l’Hérault en chiffres : 

- 5 Comités Consultatifs
répartis sur tout le territoire : Sète, Béziers, Clermont l’Hérault, Montpellier et Lunel.

​- D’avril 2010 à juin 2018 dans l’Hérault : 452 personnes impliquées, 175 propositions émises, 143 propositions validées, 62 % des propositions validées ont fait l’objet d’une réalisation concrète.
Vous êtes allocataire du RSA et souhaitez vous engager dans une démarche collective d'utilité sociale  ? Participez à la conduite de la Politique Départementale d’Insertion (PDI) en devant membre d’un Comité Consultatif RSA. Tél. : 04 67 67 58 41

ROUL' CONTACT FAIT LE PLEIN DE VITALITÉ

Basée à Gignac, l’association Terre-Contact redynamise les villages du Cœur d’Hérault, en organisant régulièrement des moments d’échange et de partage avec les habitants. Pour aller au-devant de toutes les envies, l’association a « mis sur roue » un petit camion qui fait tout : épicerie, salle de jeux, ateliers cuisine et manuels, coin lecture…

« Le camion Roul’Contact est une initiative soutenue par le Département pour pallier le manque d’infrastructures des petites communes. Une structure modulable qui facilite le vivre-ensemble et la convivialité. ».

Bernadette Vignon, Présidente de la commission des solidarités départementales
Ce jeudi soir, Raphaël et Sylvie ont été invités par l’adjointe au maire de Saint-Pargoire, Monique Gibert, à venir garer leur camion devant la salle Max Paux, « pour redonner vie au centre du village ».

Il est 17h et un vent glacial force les rares passants à presser le pas. Il en faut plus pour entamer le moral des animateurs de Terre Contact, qui rassurent l’élue :

« Créer du lien, ça prend du temps. En venant tous les quinze jours, on permet aux habitants de s’habituer à notre présence et de choisir quand ils veulent venir. Que ce soit à Fontès, au Puech, ou aux Rives, les familles sont de plus en plus nombreuses à nous rejoindre. ».

L’objectif de l’association est de rompre l’isolement en proposant des animations pour tous, au plus près des lieux d’habitation : poterie, recycl’art, jardinage, bricolage, repas collectifs…

Finalement, Yvette, Marie-Rose et Anne-Marie viennent se réchauffer dans le camion. A l’intérieur, on y trouve des produits issus de la Banque Alimentaire, des fruits et légumes « bio », des brioches, du « sans gluten », de l’artisanat, des jouets… Le camion Roul’Contact est un lieu d’alimentation, d’information et d’animation ouvert à tous les publics. Férues de tricot, Yvette, Marie-Rose et Anne-Marie craquent pour des mètres de couturière, avant de rejoindre l’atelier « crumble » animé par Raphaël dans la salle attenante. Intriguée, Colette s’arrête pour faire un brin de causette : « Connaissez-vous le « ragoût d’escoubilles » ? C’est une spécialité languedocienne. La semaine prochaine, je vous amène la recette ! ».

En savoir plus : terre-contact.com