Insertion et solidarité

Contrats Educatifs Locaux (CEL)

Le Département soutient les communes dans la mise en place de leur politique éducative, en mobilisant des moyens pour compléter le financement d’actions élaborées par les acteurs locaux. Certaines communes rurales impulsent ainsi des projets sur les temps péri-scolaires et extra-scolaires qui contribuent à la socialisation de l’enfant et de l’adolescent. En 2010, les moyens financiers mobilisés sont de 40 000 €.

Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS)

Le Département finance l’installation et l’équipement d’ULIS (ascenseur aménagé, équipements spécialisés de kinésithérapie) au sein des collèges afin d'héberger le mieux possible les élèves handicapés.

Ce dispositif a été renforcé et comporte actuellement 29 ULIS qui accueillent 4 types de handicap, dont 2 nouvellement créées au collège Voie domitienne au Crès et au collège de Frontignan les deux pins.

Handicap auditif 1 collège :

Gérard-Philipe à Montpellier 

Handicap moteur 2 collèges :

Las Cazes à Montpellier et Fabrègues

Troubles cognitifs 25 collèges  : 

Baillargues, Bédarieux, Bessan, Béziers la Dullague, Béziers L. Aubrac, Béziers P. Riquet, Capestang, Clapiers, Clermont-l’Hérault, Frontignan Simone-de-Beauvoir, Frontignan les deux pins, Ganges, Lattes,  Lunel Ambrussum, Le Crès, Marseillan, Marsillargues, Montpellier  Arthur-Rimbaud, Montpellier Croix d’argent, Montpellier Escholiers de la Mosson, Montpellier Fontcarrade, Montpellier François-Rabelais, Montpellier Gérard Philipe, Pézenas, Pignan, Sète Victor-Hugo

Troubles spécifiques du langage et troubles cognitifs 3 collèges :

Collège Katia et Maurice-Krafft à Béziers, Clermont-l’Hérault et Montpellier François-Rabelais    

Pour ces classes intégrées dans la vie du collège, le Département équipe de quelques postes informatiques ainsi que de matériels spécifiques si nécessaire. Ex : présence de kiné dans le cadre du handicap moteur.       

Dispositifs relais

Le Département et ses partenaires se mobilisent pour soutenir les élèves en difficulté.

9 "classes relais" à  Clermont l’Hérault, Montpellier Croix-d’Argent, les Escholiers de la Mosson, Fontcarrade, Jeu de mail, Las Cazes, Garrigues, Sète, Béziers (Paul Riquet) et de 2 « ateliers relais » à Agde (Paul-Emile-Victor) et Lunel (Frédéric-Mistral), dans lesquels le partenariat associatif est très impliqué, sont des solutions proposées depuis 1997.

Ces classes permettent à des élèves en situation d’échec d’être mieux accompagnés. Avec l’accord des familles, les adolescents sont placés dans une structure dépendante d’un collège pour une période de 5 semaines renouvelables. Ne comportant jamais plus de 12 élèves, ces classes permettent à ces collégiens de sortir d’un rythme scolaire classique. Ils sont accueillis par des enseignants spécialisés et des aides éducateurs.

Par ailleurs, au collège les Aiguerelles de Montpellier et au collège Jean-Perrin de Béziers, les jeunes non francophones nouvellement arrivés sont accueillis et encadrés afin de faciliter leur adaptation.

Pour ces classes intégrées dans la vie du collège, le Département équipe de quelques postes informatiques ainsi que de matériels spécifiques si nécessaire. Ex : présence de kiné dans le cadre du handicap moteur.