Vous êtes ici

Hérault littoral

« Avec 130 km de mer et de lagunes, l’Hérault vit depuis toujours au rythme de la mer. La Grande Motte, Carnon, Palavas, l’Étang de Thau, sa station phare du Cap d’Agde et l’ouest languedocien : notre littoral est un trésor à protéger ! Avec la création d’Hérault Littoral, c’est la mission que le Département se donne. »

Kléber MESQUIDA, Président du Département

 

LE LITTORAL HERAULTAIS : UN VERITABLE TRESOR

Doté d’un climat favorable, de paysages uniques et d’un patrimoine remarquable, le littoral est un pôle de l’économie héraultaise. Activité touristique, tradition conchylicole ou développement du nautisme, la côte est dynamique et attractive.

Une côte riche et diverse

Il y a mille façons de profiter du littoral, certains choisissent de poser leur serviette pour bronzer, d’autres d’explorer les dunes en marchant, ou encore y associent la pratique d’une ou plusieurs disciplines sportives.

Festikite 2018

Kitesurf

La première école de kitesurf au monde est née à Carnon en 1997 ! Depuis, l’Hérault s’est taillé une réputation internationale, avec une quinzaine de spots. De l’or bleu en puissance puisque 58 % des acteurs régionaux du kite sont concentrés dans le département : une dizaine de clubs et d’écoles, des fabricants dont certains de renommée internationale (Zeeko Kites à Frontignan, F-One à Pérols…), des magasins, des réparateurs, des médias dédiés (Stance Planet à Baillargues, Kitenews à Castelnau-le-Lez), des organisateurs de manifestations, des Tour-Opérateurs spécialisés (VTR à Montpellier). En région, ces activités ont généré un chiffre d’affaires estimé à 50 M€ en 2017, en croissance de 22 % !

Pour connaître les spots dans l’Hérault : Kitelr.com (rubrique guides des sports).

Surf

Du surf sur notre littoral ? Ce n’est pas une légende. Entre Palavas et Carnon, la houle est souvent bien présente en demi-saison et en hiver, pour le plus grand bonheur des surfeurs.

Infos : surf-lr.com

Stand up paddle

De 7 à 77 ans, le « SUP » permet à tous de découvrir la mer à son rythme, dans une ambiance conviviale ou plus sportive, en harmonie avec le milieu naturel. Une grande majorité de centres nautiques proposent cette activité en découverte ou à la location.

Infos : comite-voile34.fr et herault-tourisme.com (rubrique : loisirs-nautiques)

Aviron

Pour les sportifs qui souhaitent pratiquer une activité alliant coordination d’équipe et moments de glisse, il existe de nombreux clubs dans le département.

Voile

L’Hérault possède 19 ports de plaisance sur sa façade littorale qui justifient cet engouement pour la voile. Cette multiplicité de lieux d’accueil offre un large choix dans les activités possibles, de la voile légère à la voile habitable. Infos : comite-voile34.fr

Canoë-kayak en mer

Etangs littoraux et une large façade maritime constituent autant de terrains de jeux pour les adeptes de la pagaie !

Infos : herault-canoe-kayak.fr

Marche aquatique côtière

Dérivée de la randonnée pédestre, mais dans l’eau, la marche aquatique côtière s’adresse à toute personne, sachant nager ou non, dans un but de bien-être et de plaisir.

Infos Comité départemental de randonnée pédestre : herault.ffrandonnee.fr

Plongée sous-marine

Le littoral héraultais offre aux amateurs de plongée sous-marine une remarquable richesse : côtes rocheuses vers le Cap d’Agde et Sète, épaves, bancs de roches au large de Frontignan et de Palavas...

Une multitude de clubs et d’écoles proposent initiations, sorties et explorations de jour comme de nuit pour plonger.

Infos : ffessmpm.fr

Pêche

Pour la pêche au gros, direction la mer afin de participer à l’une des sorties en bateau proposées par les Moniteurs Guides de Pêche.

Infos : pecheherault.com (Pêche en rivière) et ffpm-national.com

Nautisme & plaisance

Les côtes sableuses et ventées de l’Hérault se prêtent parfaitement à la pratique du nautisme. Le littoral héraultais accueille ainsi près de 11 500 anneaux répartis sur une vingtaine de ports de plaisance. Les centres nautiques labellisés permettent de pratiquer tous les sports nautiques légers, seul ou en famille, en stage de loisirs ou d’initiation, ainsi qu’en navigation surveillée.

Les infos sur les ports de plaisance : uvpo.com et sur les centres nautiques labellisés : comite-voile34.fr

 

Tous les étés sur les plages avec la tournée Hérault Sport, Héraultais et touristes retrouvent la caravane sportive itinérante conviviale, familiale et gratuite. Ces rendez-vous s’adressent à tous, sans limite d’âge, ni de niveau.

65 sites de baignades en mer (soit 97%) en haut du classement pour la qualité de l’eau (Agence Régionale de Santé)

Aménager les espaces pour les rendre accessibles 

Dans l’Hérault, rendre l’offre touristique accessible aux personnes en situation de handicap est une priorité. Adaptation et promotion des sites, actions de formation…

« L’accès aux vacances est un droit pour tous. C’est pourquoi le Département soutient les acteurs du tourisme dans le développement d’une offre adaptée aux différentes déficiences. »

Gabrielle HENRY, vice-présidente déléguée à la solidarité et au handicap

Le programme, déjà mis en place, compte 48 accès aux plages, avec des cheminements de roulement et des équipements de mise à l’eau.

Elles sont équipées pour accueillir les personnes en situation de handicap. Les déficients visuels peuvent ainsi utiliser le dispositif Audioplage, un bracelet émetteur qui, connecté à des balises, déclenche des signaux de guidage et leur permet de se baigner librement, en toute autonomie et en sécurité.

Un large panel d’activités adaptées comme : le kayak, la voile, la plongée, le ski nautique, le parachute ascensionnel, le surf-jet, le kayak-jet, le boost.

Informations : herault-tourisme.com (rubrique Tourisme et handicap)

4 plages adaptées « Tourisme Handicap » 

Balaruc-les-Bains -  Plage du Poste de secours

Le Cap d’Agde - Plage des Roquilles 

Palavas-les-Flots - Plage Sarrail

Carnon Centre - Poste de secours n°4

Culture & Patrimoine

Le Département s’implique fortement pour proposer des programmations de qualité, conviviales pour tous les goûts comme des activités et expositions qui sont en majorité gratuites. Il apporte également son soutien technique et financier aux actions de préservation du patrimoine historique littoral.

En 2018-2019, exposition à Pierresvives Laurent Ballesta, « Odyssée d’un enfant d’ici »

C’est un enfant d’ici que le Département de l’Hérault accueille à Pierresvives pour une exposition exceptionnelle, tournée vers le littoral qui se déroulera du 26 octobre au 9 février 2019. Laurent BALLESTA raconte sa vie d’océanologue-photographe, des eaux héraultaises à l’Antarctique, des couleuvres de rivière aux requins gris de Polynésie française, en passant par les canyons profonds avec l’apparition du mythique Coelacanthe. Autour de cet événement, deux autres expositions  mettront en lumière « le port départemental du Grau d’Agde » et « le littoral héraultais ». Des conférences, des films, des ateliers sont également prévus.

Avec les 2 paillottes Lire à la Plage à Frontignan et à Carnon, le Département met gratuitement à disposition des baigneurs 2000 ouvrages : BD, polars, romans, albums, journaux… 

Patrimoine naturel

La côte languedocienne est l’une des plus préservées du littoral français. Ponctuée d’une succession d’étangs séparés de la mer par une étroite bande de terre, elle rappelle la Camargue toute proche.

Les plages du Grand Travers, à La Grande Motte, offrent des kilomètres de dunes et de pinèdes protégées par le Conservatoire du littoral. Ses eaux transparentes protègent herbiers de posidonie et abondante vie marine, tout en incitant à la baignade.

À l’ouest, il faut faire un détour par les dunes de Carnon, près de l’Étang de l’or et de ses flamants roses, un autre jour, longer la plage des Aresquiers près de Frontignan, à la recherche de coquillages rejetés par la mer.

Le lido qui sépare mer et Étang de Thau, entre Sète et Marseillan, sont tout aussi remarquables. La plage de la Conque au Cap d’Agde est réputée pour son sable noir, volcanique.

Enfin, rendez-vous dans le petit écrin de biodiversité des Orpellières, à proximité de Sérignan. Ce site sensible et protégé héberge un cordon dunaire, une plage et une zone de pré-salé.

 

Les canaux

Le Canal du Midi est une voie navigable construite de 1666 à 1681, relie la Méditerranée à l’Atlantique. Les nombreuses haltes fluviales sont l’occasion de découvrir des ouvrages d’art qui jalonnent ce Canal.

Sur le canal du Rhône à Sète, on peut admirer les exceptionnels sites naturels traversés (étangs palavasiens, cathédrale de Maguelone, petite Camargue héraultaise…). Il existe des possibilités de visites commentées, de location d’une péniche…

Les haltes fluviales : plan-canal-du-midi.com/les-ports-du-canal-du-midi Infos : herault-loisirs.fr Infos navigation fluviale : vnf.fr

Patrimoine bâti

En matière de patrimoine bâti le Département soutient la restauration du patrimoine protégé et non-protégé. Sur le littoral, le Département a contribué à la restauration d’édifices comme :

  • Marsillargues : église Saint-Sauveur
  • Mauguio : Château des comtes de Melgueil
  • Sérignan : restauration de la collégiale Notre-Dame-de-Grâce

Musée l’Etang de Thau

Le soutien du Département a permis la réalisation d’expositions temporaires, de publications, d’un programme d’animation du musée et  l’achat d’équipement.

En complément, l’aide aussi versée à l’association Voile latine, installée sur le port de Bouzigues, a permis la restauration et l’exposition de barques traditionnelles. Un film sur la technique de construction d’une nacelle a aussi été réalisé (barque d’étang).

La dernière réalisation des Amis du musée concerne la mise en place d’un site dédié à la mémoire filmique de l’étang en lien avec l’INA et l’institut Jean Vigo : http://sites.ina.fr/musee-etang-de-thau.

Fouilles archéologiques

Le Département a soutenu « Aux Aresquiers » le chantier de fouille de deux épaves suite au naufrage de 1867. En plus d’enrichir la recherche sur la construction navale des navires de commerce de la Méditerranée, elles apportent également une contribution à l’histoire de la viticulture.

C’est sur cet ancien siège épiscopal de Maguelone que des vestiges se rapportant à l'Antiquité tardive et au haut Moyen Âge ont été retrouvés : habitat, restes d’activité artisanale, installation portuaire...

Œnotour de l’Hérault

Pour inciter les vacanciers à visiter l’ensemble des territoires de l’Hérault, le Département a créé l’Œnotour, une offre de six destinations œnotouristiques.

« Visitez, explorez, arpentez, roulez, nagez... en découvrant les vins des terroirs de l’Hérault » : tel est le principe de ce concept unique qui fait le trait d’union entre la mer et la terre. Une route de 515 kms, jalonnée de 59 caveaux-étapes à découvrir sur oenotour.herault.fr ! 

Un atout de l’économie héraultaise

4ème département touristique de France

« L’Hérault est aujourd’hui la première destination touristique de l’Occitanie. Le littoral renforce l’attractivité de notre département. » rappelle Claude BARRAL, Vice-président du Conseil départemental de l’Hérault délégué au développement économique et au tourisme, Président d’Hérault Tourisme.

Sur les 15 communes du littoral, on compte 140 400 lits touristiques marchands, (dont près de 80% en hôtellerie de plein air), et 436 500 lits en résidences secondaires. Cela représente 68% de la capacité d’accueil touristique héraultaise.

Les résidences secondaires étrangères sur le littoral appartiennent prioritairement à des résidents belges, suisses et allemands.

Le littoral est le lieu préféré des touristes dans l’Hérault à 71% (source : Hérault Tourisme). Les retombées économiques en dépense et emplois sont conséquentes.

L’investissement touristique est estimé à près de 130M€ annuels sur le littoral

La mer et les plages sont le 3ème motif de choix de la destination Hérault, après le soleil et climat, puis la visite aux parents et amis.

Les clientèles françaises qui fréquentent le littoral sont prioritairement originaires des départements du Rhône, d’Isère, Haute Garonne et Paris. Quant aux clientèles étrangères, elles viennent d’Allemagne, des Pays Bas, de Belgique et du Royaume-Uni.

Soutenir les filières #maritimes

Le Département est un acteur majeur des filières maritimes. Il mène action volontariste sur le littoral dans le double but de concilier environnement et développement économique au travers notamment du développement des activités de pêche, conchyliculture, nautisme.

Il est propriétaire de huit ports :

  • Port mixte de Bouzigues
  • Port mixte de Mèze
  • Port conchylicole du Mourre-Blanc à Mèze
  • Port du Chichoulet à Vendres
  • Port conchylicole des Mazets à Marseillan
  • Port mixte de Tabarka à Marseillan
  • Port conchylicole du Barrou à Sète
  • Port de pêche du Grau d’Agde
La moitié des entreprises conchylicoles de l’Hérault est installée dans les ports appartenant au Département, soit plus de 650 emplois directs concentrés sur le pourtour de la lagune de Thau.

Le Département gère depuis le 1er janvier 2018 grâce à son laboratoire départemental vétérinaire les prélèvements et les analyses sanitaires des coquillages sur l’ensemble du littoral d’Occitanie.

Les ports départementaux totalisent 600 anneaux de plaisance.