Vous êtes ici

Filières

AGRICULTURE ET CLIMAT

Activité totalement liée aux conditions météorologiques, l’agriculture héraultaise peut s’appuyer sur un réseau climatologique de stations développé en partenariat avec Météo France. Outre l’évident intérêt de ce réseau pour suivre le changement climatique, les données publiques recueillies sont mises à disposition pour alimenter des modèles agricoles permettant de maîtriser l’usage des produits phytosanitaires. Elles servent également aux syndicats de crus pour déclencher l’irrigation et expliciter, à partir d’une base technique solide, les différents millésimes.  
Depuis quelques années le Département connaît des épisodes climatiques impactant fortement le secteur agricole (sécheresse, gel, grêle, inondations) et, tout particulièrement, la viticulture, aggravés par les effets du changement climatique. En partenariat avec les partenaires sociaux professionnels et dans le cadre de ses missions de solidarité, le Département vient en aide aux exploitants les plus sinistrés grâce à des dispositifs d’aides d’urgence et de secours.

LE SCHEMA DEPARTEMENTAL D’IRRIGATION 2018-2030

La viticulture doit faire face à des contraintes inhérentes à la sécheresse de plus en plus prégnantes. Dans ce contexte, l'accès à l'irrigation constitue un enjeu capital pour les exploitants, en faveur duquel la Collectivité est déjà fortement engagée dans le cadre du contrat de plan Etat/Région (projet Aqua-Domitia) et le Programme de développement rural piloté par la Région.
 
Suite aux épisodes de sécheresse répétée,  en particulier des étés 2016 et 2017, le Département, en partenariat avec l'Etat a décidé de répondre à cet enjeu par la réalisation d'un schéma départemental d'irrigation 2018-2030. Ce schéma doit permettre la valorisation et le déploiement des ressources en eau disponibles et nouvelles pour satisfaire de manière optimale les besoins d'irrigation croissant, nécessaires aux exigences essentiellement qualitatives des productions. Il a pour objectifs principaux :
  • de préciser les enjeux de desserte pour l’irrigation agricole à l’échéance 2030 sur la base d’un état des lieux des réseaux collectifs d’irrigation existants et des ressources en eau associées ;
  • de proposer de nouvelles solutions pour satisfaire les besoins exprimés et identifiés par les territoires pour lesquels les ressources locales et les ressources complémentaires sont déjà identifiées;
  • de contribuer à définir des scénarii de desserte en eau brute pour une valorisation agricole sur le territoire héraultais ;
  • de proposer des préconisations pour une mise en œuvre des travaux et aménagements. 

LA VITICULTURE

Le Département accompagne la filière viticole vers la qualité des produits et la pérennisation des exploitations. Pour cela, il répond aux attentes des professionnels en apportant son soutien ou en initiant des actions exemplaires.

L'observatoire viticole

Initiative unique dans le paysage viticole français, l'Observatoire viticole, créé par le Département de l'Hérault, est un outil important d'analyse et de suivi de la filière pour les acteurs de la viticulture héraultaise.
Laboratoire d'idées au service de l'expérimentation dans des domaines innovants de la filière, il permet de réfléchir collectivement à de nouvelles approches (ex. : lutte contre la sécheresse).
Autre expérience inédite initiée par le Département : l'Oenothèque de Pierresvives, au sein de laquelle reposent plus de 170 références de vins rouges de différents millésimes (2009 pour le plus ancien). Ces vins sont évalués chaque année par une commission d'experts.  
L’objectif est d’améliorer la notoriété des vins de l’Hérault en démontrant qu’en plus d’être des produits de qualité, les vins de l’Hérault présentent également un potentiel de garde important.

L'oenotourisme

L'Hérault bénéficie de deux atouts incomparables : il possède le plus vaste vignoble de France et est reconnu comme une destination touristique dynamique et attractive.
La viticulture et le tourisme étant les principales activités économiques de l'Hérault, c’est tout naturellement que le Département a souhaité créer des synergies entre ces deux secteurs  et stimuler autour de la viticulture une dynamique touristique, économique et locale.
En partenariat avec les professionnels de ces deux filières, le Département a créé l'Oenotour. Son objectif est de faire découvrir l'Hérault viticole au travers des activités de tourisme et de loisirs tout en s'appuyant sur des caveaux étapes, véritables ambassadeurs de la richesse du territoire.
Le Département a également initié les Oenorandos. Sentiers pédestres au départ des caves coopératives, elles permettent de découvrir les vignobles et les vins mais aussi  les paysages et le patrimoine. 
Réalisées avec les partenaires de la filière viticole, les Oenorandos sont labellisées par la Fédération française de randonnée pédestre.
Pour découvrir les Oenorandos

LES AUTRES FILIERES AGRICOLES

L'arboriculture et le maraichage

Les activités de maraîchage et d’arboriculture sont présentes sur tout le territoire héraultais, aussi bien en zone de plaine qu’en secteur de montagne avec des productions emblématiques comme la Lucques du Languedoc, l'oignon doux de Lézignan la Cèbe, etc. Le Département intervient dans la mise en avant de ces productions ainsi que dans la sécurisation des vergers de pommiers contre les aléas climatiques. 

L'élevage

L'Hérault possède une activité d’élevage très diversifiée avec des produits de grande notoriété comme le Roquefort, le Pélardon ou la viande Taureau de Camargue (tous trois en appellation d'oridgine protégée – AOP). 
Le Département accompagne, pour la partie aval, le développement des filières de l’élevage et soutient les investissements des exploitations et pour la partie amont, le développement de l’abattoir de Pézenas, maillon central de la filière viande départementale utilisé par le tiers des éleveurs héraultais en circuits courts.
Le Département, avec ses partenaires, accompagne également les éleveurs dans leur quotidien, aussi bien sur les questions de santé animale que d’équipements pastoraux, comme les clôtures mobiles. 

Le bois

Les bois et forêts couvrent plus d’un tiers du territoire héraultais. C’est dire l’importance que revêt la mise en valeur économique des espaces forestiers pour favoriser les filières bois d’œuvre et bois d’énergie.
Le Département intervient dans l'animation des groupements forestiers de l'Hérault.