Les insectes

En photos

La Grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima)

  • Comment le reconnaître ?

    D'un vert vif taché de brun sur le dessus, cette sauterelle mesure 5 à 6 cm de long. Ses ailes dépassent largement l'abdomen.

  • Pourquoi étudier cette espèce ?

    Très commune dans le département. On devrait donc obtenir de nombreuses observations.

  • Comment observer cette espèce ?

    La Grande sauterelle verte (adulte) peut être observée principalement en juin et juillet. On retrouve les adultes principalement dans les arbres. Le mâle chante dès la tombée de la nuit et jusqu'au lever du jour.

L'Arcyptère languedocienne (Arcyptera brevipennis vicheti)

  • Comment le reconnaître ?

    L’Arcyptère languedocienne est un criquet de grande taille qui s’observe relativement tôt en saison (mai-juin). Il a une tête caractéristique et les tibias orange-rouge vif. Les ailes sont petites et ne dépassent pas l'abdomen.

  • Pourquoi étudier cette espèce ?

    Cette espèce semble relativement rare et méconnue. Régulièrement on l'observe dans de nouvelles localités. On connaît l'espèce dans l'est de l'Hérault.

  • Comment observer cette espèce ?

    En mai et juin, on peut trouver ce criquet dans les garrigues basses où les graminées sont abondantes et le sol caillouteux.

Le Jason (Charaxes jasius)

  • Comment le reconnaître ?

    Egalement appelé Pacha à 2 queues, ce grand papillon est brun sombre sur le dessus, les ailes sont largement bordées de fauve. Une paire de « queues » est présente sur les ailes postérieures.

  • Pourquoi étudier cette espèce ?

    En France, le Jason est présent uniquement dans les départements méditerranéens. Bien présent dans les zones de plaine, on connaît assez mal sa répartition dans les piémonts.

  • Comment observer cette espèce ?

    L'adulte vole en deux générations (mai-juin puis août-octobre) dont la deuxième est plus prolifique. L'adulte pond ses oeufs sur l'Arbousier (Arbutus unedo). On le retrouve fréquemment aux alentours d'arbres fruitiers à la recherche de fruits mûrs et de matières fermentées.

Le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus)

  • Comment le reconnaître ?

    Le Lucane est le plus grand coléoptère d'Europe, pouvant atteindre 8,5 cm. Le mâle de ce très gros scarabée noir et marron possède d'énormes mandibules qui rappellent la forme des bois d'un cerf.

  • Pourquoi étudier cette espèce ?

    Cette espèce protégée à l'échelle européenne est en régression dans le nord de son aire de répartition. Elle est très liée à la présence de bois mort dans les boisements de chênes. Elle reste assez commune dans le département de l'Hérault.

  • Comment observer cette espèce ?

    Le Lucane cerf-volant est principalement observé lors des soirées d'été à proximité des boisements de chênes. Il se remarque essentiellement par le vol en position verticale lourd et bruyant.