Agenda 21

Lido Sète Marseillan - cg34

En 2001, le Département de l’Hérault initiait une démarche de développement durable concrétisée, en 2003, par l’adoption d’un Agenda 21.

Qu’est-ce que c’est ?

L'Agenda 21, également appelé Action 21, est un plan d'action adopté par 173 chefs d'État lors du sommet de la Terre, à Rio, en 1992. Il formule des recommandations dans des domaines aussi variés que :

  • la pauvreté ;
  • la santé ;
  • le logement ;
  • la pollution de l’air ;
  • la gestion des mers, des forêts et des montagnes ;
  • la désertification ;
  • la gestion des ressources en eau et de l’assainissement ;
  • la gestion de l’agriculture ;
  • la gestion des déchets.

L’Agenda 21 départemental

Logo DDL’Agenda 21 est un plan d’actions concrètes destiné à affirmer la réalité de la mise en œuvre des principes du développement durable à l’échelle d’un territoire. L’Agenda 21 du Département est à la troisième génération de son développement. La démarche engagée par l’institution a obtenu deux fois les Rubans du Développement durable (2003 et 2009) et, en 2010, il est reconnu "Agenda 21 local France" par le ministère du Développement durable.

Aujourd’hui, l’Agenda 21 départemental qui s’appuie sur les trois piliers du développement durable : le développement économique, la cohésion sociale et la protection de l’environnement, se déploie dans 74 actions autour de 8 thématiques :

  1. la qualité de l’air, transports et énergies ;
  2. l’eau ;
  3. l’agriculture durable ;
  4. la gestion et l’aménagement du territoire ;
  5. la jeunesse, l’éducation et la citoyenneté ;
  6. le renforcement des solidarités ;
  7. la coopération décentralisée ;
  8. le tourisme durable.


Tout savoir sur les 74 actions de l’Agenda 21

Le réseau départemental des Agendas 21

Le Département accompagne les collectivités s’engageant dans une démarche Agenda 21 depuis qu’il a créé, en 2009, un réseau départemental des Agendas 21 de l’Hérault.

Les collectivités locales héraultaises engagées dans l’élaboration d’un Agenda 21 local (communes et intercommunalités) participent activement à ce réseau lors de comités de pilotage politique et de groupes de travail thématique. Cette politique de mise en réseau se traduit par la mise en place d’une plate-forme d’échanges d’expériences, de partage de bonnes pratiques et de mutualisation des ressources. C’est grâce à cette politique, qui n’existe que dans un seul autre département, que le Département a été récompensé pour la seconde fois par l’attribution en 2009 des Rubans du Développement durable.

Quelques dates

2001 : l’Assemblée s’engage dans la démarche Agenda 21 départemental.

Mai 2002 : installation du comité départemental de développement durable et lancement des travaux pour l’Agenda 21 de l’Hérault.

Novembre 2002 : consultation des Héraultais.

2003 : le Département reçoit le Ruban du Développement durable (une reconnaissance créée à l’initiative de Dexia Credit local avec le Comité 21, l’Association des maires de France et l’Association des grandes villes de France pour valoriser les démarches pionnières de collectivités locales dans la mise en œuvre du développement durable).

2004 : lancement de 8 défis, pour une citoyenneté durable.

2005 : publication de la première version de l’Agenda 21 de l’Hérault. Accueil des deuxièmes rencontres interdépartementales des Agendas 21.

2006 : les élus votent à l'unanimité la 2ième version de l’Agenda 21.

2009 : lancement de la Charte de réseau départemental des Agendas 21.

Décembre 2009 : le Département reçoit la distinction du « Ruban du Développement durable » pour sa démarche Agenda 21 pour son projet territorial de développement durable.

Avril 2010 : les élus votent à l'unanimité la 3ième version de l'Agenda 21

Juin 2010 : le Conseil général est reconnu « Agenda 21 local France », distinction attribuée par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la mer.