En 2016, 37 millions de nuitées ont été enregistrées dans le département.

Ecluses_Fonserannes_Beziers.jpg

Avec des touristes de plus en plus connectés (76 % utilisent le web pendant leur séjour et 43 % publient un contenu sur les réseaux sociaux), c'est un public plus exigeant qui vient en vacances sur le littoral et dans l'arrière-pays. Le Département réfléchit à un projet de « wifi de territoire » qui viendrait compléter la mise en place de la fibre optique engagée dans l'Hérault. L'enjeu est de taille : les visiteurs n'auraient à s'identifier qu'une seule fois via leur mobile, que ce soit pour découvrir le Lodévois, naviguer sur l'étang de Thau ou arpenter les vignobles du Minervois.

Grands Sites de France à découvrir

Aujourd'hui, cinq millions de touristes débarquent sur le littoral et partent à la journée visiter la grotte des Demoiselles, la Salvetat-sur-Agout ou les caveaux de muscat de Frontignan. La présence de deux Grands Sites de France, Navacelles et Saint-Guilhem-le-Désert, amène une notoriété internationale. « Trois autres sites sont en lice pour obtenir ce label : le lac du Salagou, le canal du Midi du Malpas à Fonseranes, et Minerve, décrit Pascal Schmid, directeur général d'Hérault Tourisme. Cinq Grands Sites de France dans l'Hérault, c'est ce qui peut faire la différence. » La position de l'Hérault est stratégique : le bassin méditerranéen est très prisé. Le potentiel est là pour que l'Hérault devienne une destination œnotouristique de référence en Europe.

Barral_Claude.jpg

Claude Barral, président d'Hérault Tourisme et vice-président délégué à l'économie et au tourisme

« Le tourisme est un métier de professionnels. Il génère 40 000 emplois sur notre territoire. L'Hérault est une des destinations préférées des Français, mais nous devons encore progresser. Le défi aujourd'hui, c'est de proposer des prestations haut de gamme pour la clientèle étrangère qui représente 20 % du tourisme dans le département. L'image de marque de l'Hérault c'est son savoir-vivre et la qualité d'accueil que nous offrons. Nous avons une place à occuper avec des atouts de taille : l'œnotourisme avec les vins du Languedoc et un budget moyen de 553 € par séjour et par personne, les sports de plein air comme la randonnée, le kitesurf ou le vélo. »