Le Département de l’Hérault s’expose pour la première fois au Salon International de l’Agriculture à Paris, du 25 février au 5 mars, aux côtés de la Chambre d’Agriculture et d’Hérault Tourisme qui s’associent à la manifestation. Un événement de taille, pour soutenir et valoriser les filières viticoles et agricole, et vanter les spécificités et la qualité de nos produits du terroir ainsi que l’offre oenotouristique. Rendez-vous Hall 3 – B126 

"Douceur sur Paris !", les Muscats de l’Hérault à l’honneur  


SIA-2017.jpg
 
Sur les 6 appellations Muscat en France, 4 sont originaires de l’Hérault ! Les Muscats, ou vins doux naturels détiennent la particularité de parfums de fruits frais et de fleurs, évoluant vers des arômes de miel et de fruits secs à maturité. Son arôme lui accorde une grande finesse, qu’il soit récolté et produit en cave coopérative ou en cave particulière.
 
"Fort d’une production économique à 80% issue de la viticulture, l’Hérault a toute sa place pour asseoir sa notoriété et valoriser ses vins dans le salon le plus populaire de France", déclare Yvon Pellet, délégué à la viticulture et à l’observatoire viticole. Sur le stand Hérault, les viticulteurs de chaque appellation vont présenter leurs muscats et plus particulièrement leurs nouveaux cocktails subtilement sucrés et franchement dorés. Les samedi 25 et dimanche 26 février, la Commanderie des torsades de Frontignan met en scène le muscat de Frontignan en habit traditionnel !  
  • le muscat de Frontignan : Eblouissant d’arômes de fleurs et de fruits, éblouissant dans sa robe et dans sa topaze, éblouissant de ciel et de mer confondus, le Muscat de Frontignan s’apprécie comme un coucher de soleil, harmonieux de puissance et de finesse. La légende raconte qu’Hercule torsada la bouteille pour en boire la dernière goutte…
  • le muscat de Lunel : Tellurique, le Muscat de Lunel émane de cette terre rougie d'argile, tapissée de galets roulés ocres; tellurique aussi parce qu'il accompagne au quotidien les expressions vivifiantes de son terroir ; moelleux, profond, généreux, et arômes frais de fruits.
  • le muscat de Mireval : C’est le vent iodé de la mer qui rafraîchit les vignes protégées par les pins d’Alep en bordure de l’étang de Vic, ou sur les pentes du massif de la Gardiole. Un microclimat qui permet aux grains d’arriver à maturité dès la mi-août, pour exprimer des arômes particuliers de fleur blanche ou de cire d’abeille.
  • le muscat de Saint-Jean-de-Minervois : Minéral comme un orage de pierres, un fil de cailloux blancs, un plateau sauvagement calcaire des Causses, un climat dur de chaleur, rude des nuits de fin d'été, le Muscat de Saint-Jean de Minervois délivre un nez de tilleul puis fait ricocher en cascade les arômes de coing, de citronnelle, d'abricot, de mandarine.
  • Plus d’infos sur les muscats héraultais sur le site des AOC du Languedoc & IGP Sud de France : http://www.languedoc-wines.com/fr 

En direct du salon

Lundi 27 février – 11h : le Département de l’Hérault invite les Départements producteurs de foie gras de l’Occitanie. Muscats héraultais et foie gras s’encanaillent !  
Le Département de l’Hérault et ses viticulteurs ont souhaité inviter les autres territoires d’Occitanie pour promouvoir les subtils mariages du patrimoine gastronomique de ce nouveau territoire. En solidarité avec  les producteurs de canard mais aussi avec la volonté de mieux faire connaître les muscats héraultais, l’Hérault propose l’alliance d’un accord parfait entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, entre mer et terroir. A déguster ! 

Mardi 28 février – 9h30 : Petit déjeuner fermier traditionnel 
Honneur aux saveurs 100% Héraultaises qui partent à la conquête des papilles franciliennes. 
Les producteurs locaux « Bienvenue à la ferme » mettent les petits plats dans les grands et ventent le savoir-faire et le goût de l’Hérault.  Organisé par le Département et la chambre d’Agriculture de l’Hérault.