Alors que la 30e campagne d’hiver des Restos du Coeur a commencé le 24 novembre, rencontre avec Michel Montgolfier. Il vient de rejoindre les 1 250 bénévoles de l’Hérault.

Le bénévolat, Michel connaît. Dans sa ville de Saint-Gély-du-Fesc, il n’a jamais chômé. "J’ai commencé dans le sport, puis avec les associations culturelles et les parents d’élèves". Bref, plusieurs décennies au service des autres. Et puis la retraite arrive, il y a quelques années, Michel lève le pied. "Je suis devenu un papa au foyer, je m’occupe de ma fille de 14 ans." Mais il ne faut pas longtemps pour que Michel rechute. "Au bout d’un moment, on se sent inutile, on est déconnecté de la vie réelle."

Les transports, l’autre nerf de la guerre

Un matin, Michel Montgolfier tombe sur l’annonce publiée dans la presse par les Restos. "En arrivant ici, je ne m’attendais pas à voir quelque chose d’aussi énorme", se rappelle le retraité actif. On propose à Michel de prendre en main la gestion du parc de véhicules. Une responsabilité importante ! Et oui, il faut bien transporter les denrées collectées à l’entrepôt puis aux 42 centres de distribution du département. Mais pas seulement. Lors du dernier marathon de Montpellier, les Restos ont apporté un soutien logistique à la course, à grand renfort de bénévoles et de camions. En contrepartie, ils ont pu récolter les pâtes apportées par les participants, 4 tonnes au total. Michel a connu quelques jours de stress, c’était un peu son baptême de feu. Mais tout s’est bien passé. "Les bénévoles ont répondu présents, et nos chauffeurs poids-lourds ont été remarquables !" La force du travail en équipe…

Patrice Deschodt, président des Restos du Coeur de l’Hérault "Nous avons besoin de tous les métiers"

"On a besoin de mécanos auto, de chauffeurs et d’un trésorier. Il n’y a pas que les dons alimentaires à gérer, il y a aussi l’opération paquets cadeaux, les collectes de jouets, le travail à l’entrepôt… Quand de nouveaux bénévoles nous rejoignent, qu’ils soient ponctuels ou réguliers, on les reçoit en groupe pour leur présenter tout ce qu’on fait. Il y a ceux qui aiment une certaine routine, et ceux qui veulent varier les tâches. Il y a ceux aussi qui ne veulent pas forcément refaire bénévolement ce qu’ils ont fait toute leur vie. En ce moment, on développe l’aide à la personne. Parce qu’on préfère aider à pêcher que donner un poisson."

Bénévole ?
Si vous voulez rejoindre les Restos, appelez le 04 67 40 52 37

Faire un don ?
Envoyez votre chèque aux Restaurants du Coeur de l’Hérault, La Pergola, bât. G, 51 allée de la Massane, 34080 Montpellier.

Les Enfoirés
Ils seront à la Park&Suites Arena les 21, 22 et 23 janvier 2015.