Le Département et la Commune ont engagé un programme ambitieux de requalification urbaine sur la RD 999, route de St-Hyppolyte-du-Fort. Objectif : sécuriser la circulation et les cheminements doux entre le centre historique de Ganges et les nouveaux quartiers de l’ancienne gare.

La première phase de ce programme urbain intègre la réhabilitation du pont sur le Rieutord, avec la création d’une passerelle indépendante de 80m, exclusivement dédiée à la circulation des piétons et des cycles.

Un ancien pont inadapté

En raison du développement de l’arrière-pays, la route départementale n°999 supporte un trafic croissant. Avec une chaussée de 5 mètres de largeur, le pont traversant le Rieutord n’était plus adapté au croisement des poids lourds et ses trottoirs de 1m de largeur ne permettaient pas une circulation des piétons dans des conditions de sécurité satisfaisantes.

Un projet qui respecte le patrimoine et le site

Ce projet a été conduit sous le contrôle d’un architecte afin de soigner son intégration dans le paysage. La nouvelle passerelle est équipée d’un garde-corps contemporain qui ondule avec le rythme des arches de l’ouvrage historique, dialoguant ainsi avec son ancêtre restauré à l’occasion.
Les nouveaux piliers en béton ont été conçus de façon à respecter scrupuleusement les exigences en matière de protection de l’environnement, et implantés précisément pour ne pas modifier le régime hydraulique des crues de la rivière.

Un chantier complexe

Après avoir renforcé les culées existantes sur les deux rives, les nouveaux piliers architecturés ont été coulés dans le lit de la rivière sur de nouvelles fondations en béton.
La nuit du 8 au 9 janvier sera consacrée à une phase clé : l’ossature métallique de la passerelle sera posée sur les appuis en forme de tulipe. Les poutres métalliques de 26m seront amenées sur l’ouvrage existant et reprises par une grue positionnée dans le lit du Rieutord.
La pose de cette charpente métallique découpée en trois tronçons nécessitera la coupure de la route entre 22 h et 6 h ; la circulation sera déviée par la RD 108 via Montoulieu, avec la mise en place d’une signalisation par l’agence technique.

Cette opération s’inscrit dans la logique de "Route Durable" initiée par le Conseil général.
Fin de travaux : printemps 2014, réalisés par le groupement d’entreprises Buesa-Gagne.
Coût du pont : 2,5 M€ TTC intégralement financé par le Département.
Les chiffres clés : Grue de levage : 120 Tonnes
Poids des poutrelles par fagot : 16 tonnes
Longueur totale de la passerelle : 80 mètres