Rencontre avec Ariane Mnouchkine qui a dirigé cette création collective du Théâtre du soleil.

P13_Ariane_MnouchkinecMichele_Laurent.jpg

Jouer au Printemps des Comédiens, ce n'est pas nouveau pour vous ?

« Je suis heureuse de retrouver le Printemps des Comédiens. La troupe a un souvenir magnifique de notre passage lorsque nous avons joué les Atrides. L'accueil, le public, le site sont pour moi inoubliables. Nous avions été bloqués par une grande grève des camionneurs. C'était une aventure... la jacquerie des camionneurs ! On a cru qu'on ne pourrait pas repartir. Autant de grands moments qui confortent mon attachement à ce superbe festival.

Cette année, le festival a une connotation particulière avec l'Inde comme grande source d'inspiration ?

Oui, surtout avec Jean-Claude Carrière, qui a toute mon admiration, et va mettre ses talents de conteur avant notre spectacle, au service du Mahabharata, cette grande épopée de la mythologie hindoue. Cela rejoint la tradition ancienne en Inde des conteurs, qui dans les villages, racontaient une histoire comme introduction préparant au spectacle qui allait suivre.

Une_chambre_en_Inde4cmichele.laurent.jpg

Que dit votre spectacle ?

Le spectacle montre combien nous sommes tous secoués par le monde qui nous entoure. « Une chambre en Inde » traduit l'état de sidération induit par un univers en plein chaos. Dans la vérité et la sincérité de notre jeu d'acteurs, dans notre propre trouble, les gens se reconnaissent. Quand ils sortent du spectacle, ils nous disent qu'ils sont émus, qu'ils se sentent transformés. Par ailleurs la force du théâtre indien, le plus vieux du monde, me fascine. J'ai choisi d'en faire un socle pour donner une dimension épique à la pièce.

 

Avec aussi une grande place pour l'humour et le rire ?

Le burlesque et la drôlerie sont essentiels pour transcender la folie et la cruauté d'un monde devenu incompréhensible. Face à l'indignation qu'il m'inspire, la vitalité du théâtre nous donne à nous, comédiens, cette force subtile de nous rendre plus vivants, plus humains et de donner malgré tout encore de la joie et de l'espérance. »

Réservations : 04 67 63 66 66 ou en ligne.