L'assemblée départementale du Conseil départemental des jeunes (CDJ) s'est déroulée le 20 janvier 2010. Ses élus, des collégiens de 5e et 4e, ont siégé à l'hémicycle du Département. La classe ! Un mercredi pas comme les autres donc, au cours duquel les jeunes ont été officiellement investis dans leur rôle de conseiller général junior.

Chacun pourra s'exprimer, faire connaître ses idées et réaliser des projets avec l’appui du Conseil général de l’Hérault et des collèges. 

Ce cinquième mandat court de 2009 à 2011. Il est centré sur le thème : « Ensemble pour le développement durable ».

 

Le CDJ : qu’est-ce que c’est ?
Le Département donne la parole aux jeunes et leur permet d’exercer des responsabilités dans le cadre du Conseil départemental des jeunes. Les 36 élus du CDJ représentent l’ensemble des collégiens, traduisent leurs aspirations et leurs idées et mènent des actions qui les touchent au plus près. Ils font l’apprentissage des pratiques démocratiques dans un esprit d’écoute, de citoyenneté et de solidarité.Chaque collège peut élire un conseiller et un suppléant pour un mandat de deux ans. A la rentrée 2009, des élections ont eu lieu dans les 36 collèges inscrits.

Le CDJ a été lancé en 2001 par André Vezinhet, et depuis, l’initiative s’avère être une action très probante en matière d’éducation à la citoyenneté.

 

Le mandat précédent 2007-2009
Le CDJ, lors de son 4e mandat (juin 2007 à juin 2009), a regroupé 36 collèges de l’Hérault et 72 élus juniors, sur le thème "Bien dans mon corps, bien dans ma vie". Répartis dans 4 commissions, les jeunes conseillers généraux ont ainsi participé à la réalisation d’un journal (commission culture et communication), à la mise en place d’actions de prévention et de santé sur le thème "Te mettre en danger nuit à ta santé" (commission santé et alimentation), à l’organisation de l’opération "Prend mon handicap" pour sensibiliser les collégiens à la différence et à l’utilisation du sport comme moyen de partage (commission sport et respect) enfin ils ont réfléchi aux moyens d’améliorer l’hygiène dans leur établissement ou encore de développer l’expression avec le projet  "Mur d'expression" (commission citoyenneté et environnement).
Pendant ce mandat, les élus juniors ont rencontré leurs homologues girondins et ceux de la ville de Dour en Belgique dans le cadre d’un programme européen "Echangeons nos conseils". A cette occasion, ils ont proposé la constitution d’une association de jeunes élus européens.
Ce quatrième mandat a permis de voir émerger différentes actions menées par les élus juniors. Au-delà des projets, les jeunes ont trouvé dans cette expérience un lieu d’expression, de participation et de débat.